1970

  • un peu de tristesse pour ce dernier jour d'halloween...

     
     

     
     

    Adieu sorciers…sorcières…

    Ranger vos balais aux placards…

    La récolte de bonbons a été fructueuse…

    Aie…aie les petites dents...

     

    Voilà le week-end fût bon…

    Mes enfants pouvaient aller chez leur papa aujourd’hui…

    Mais ils ont préférés rester à la maison…

    Préférer je dirais que c’est un grand mot…

    Car mon fils m’a dit…qu’il était un peu triste…

    Que papa n’était pas là…

     

    J’ai de la peine au fond de moi…

    Moi qui ai grandis dans une famille unie…

    Je m’aperçois que le choix d’être avec l’un ou l’autre…

    Ne doit pas être si facile pour les enfants…

    Sur ce domaine j’avance doucement…

    En faisant  du mieux que je peux…

     

     

     

     


  • quelques photos...

     
    mes ptits monstres avant de partir...
     

     
    ici au walibi à la nocturne...
     

     
    le décor de là-bas...
     

     
     

     
     

     
    la marche aux flambveaux près de chez nous...
     

     
    et feu d'artifices pour finir...
     

     
     

  • en vitesse un peu de mes nouvelles...

     
     
    Image hébérgée par hiboox.com
     
     

    Je ne me suis pas volatilisée ni même fait kidnapper…

    Encore moins trouvée un prince charmant…

    Mais je voyage plutôt  avec mes petits monstres…

    Dans la pénombre d’halloween…

    Donc pas le temps de laisser place à  ‘’ elle ‘’

    Si je parviens je posterai d’ici peu quelques photos…

    Mais je ne suis pas douée…donc ne vous promets rien…

    J’ai déjà reçue quelques conseils…mais si vous pouvez m’aider

    Alors j’accepte vos performances…lol…

    Je vous souhaite un bon dimanche…quoi que vous fassiez…

     


     
     
    Image hébérgée par hiboox.com

  • le vide...auteur '' Jacqueline ''

     

     
     

    J'ai besoin de refaire le vide
    Mais qu'est-ce que le vide ?
    Ma tête est toujours en pleine ébullition,
    Elle y met sans cesse des conditions.
    J'ai besoin de calme et de tranquillité
    Sinon, tout va sauter...

    Empêchez-moi de penser
    Je me sens malgré moi, entraînée
    Vers des profondeurs douteuses.
    Amenée comme une voleuse.
    Après qui puis-je m'agripper ?
    Je sens que je vais sombrer...

    J'essaie de m'accrocher
    De continuer de lutter
    Peut-être est-ce peine perdue ?
    Mais je ne veux pas être déchue
    Je réussirai coûte que coûte à chasser
    De ma vie, toutes ces pensées insensées !

     


     
     
     
     
     

  •  

     
    Image hébergée par Grafx-upload

  • rêve...auteur inconnu...





    Je rêve de toi tout bas et tout doucement...

    Je t'emmène dans mes longs voyages nocturnes...

    Tes yeux d'eau claire murmurent si tendrement...

    Quand seuls, on se retrouve au bord de la lagune...

     

     

    Je rêve de toi tout bas, est-ce déraison...

    De penser poser mes lèvres à ton sourire...

    Et vouloir rien qu'un court instant en passion...

    Vivre l'envie de toi qui vibre et me chavire

     

     

     

    Je rêve de toi, est-ce bien normal...

     Te voir apparaître dans le ciel de ma nuit...

    Comme une étoile dans ma vie bien trop banale...

    Mais dans mes songes avec toi loin, je m'enfuis...

     

     

    Je rêve de toi, comme un poème...

    Je peux te dire les mots que ma bouche n'ose...

    Tu mènes mon coeur sur des chemins de bohème...

    Pour toi je fais un lit de pétales de roses mortes...







  • ab-sens...auteur '' iah-hel ''

     

     

    L’amour n’a pas de sens…

    Pas d’endroit…pas d’envers…

     

    Mais parfois des revers…

    Qui aurait la fragrance…

    D’un souvenir amer…

    Ethéré de souffrance…

    Remettant le couvert…

    A chaque fois qu’on y pense…

     

    L’amour n’a pas de sens…

    Pas d’endroit…pas d’envers…

     

    Juste un passé pervers…

    Empreint de tes absences…

    Que je préférais taire…

    Qui plonge dans l’ignorance…

    Du douloureux mystère…

    Qui transperce mes cinq sens…

     

    Ce sentiment auster qui devient ma sentence…

    De mon âme qui s’égare…qui joue à contre sens…

    Il condamne mon esprit à vivre dans l’errance…

     

     


  • splendeur...auteur '' Clara Vincent ''

     


     
    Splendeurs des filles
    Beauté des femmes
    Femme
    Radieuse et réelle
    Que le féminin est pénétrant !
    Combien est puissante
    Celle qui me conquit
    Délires
    Fièvres
    Panique
    Ultra sensibilité
    Violence amoureuse

    Pour une caresse sûre et douce
    Qui unique
    Est ma raison d'être



  • la vie...auteur '' Macha ''

     

     
     
    Aujourd'hui la vie nous est prêtée...
    Alors pourquoi vouloir chercher...


    Les réponses de demain?

    Aujourd'hui suis ton chemin...
    Demain est un jour prochain...
    La vie nous est si vite repris...
     
    Alors pourquoi tant de mépris?

    Si tu as des êtres chers dans ta vie...
    Dis-leur mille fois aujourd'hui...
    Que tu les aimes à la folie...

    Si en toi tu possèdes que douleur...
    Laisse parler ton cœur...
    Et ouvres la porte de ton bonheur...

    Si aujourd'hui tu reçois un sourire...
    Remets-le à tous ces cœurs qui soupirent...
    Et regarde dans leur yeux l'étoile qui brille...

    Ce matin prend le temps de remercier la vie...
    C'est pour toi une autre journée de sursis...
     
    Car peut-être que demain
    La vie te reprendra ton chemin.



     

  •  

     

    Des études neurophysiologiques...


    démontrent
    qu'il existe vraisemblablement

    des différences
    entre le cerveau masculin et le cerveau féminin.

    Il semblerait que les hommes
    auraient de plus grandes
    aptitudes spatiales que les femmes.

    Dans la vie,
    il semblerait aussi que l'homme
    n'utilise que
    l'hémisphère droit de son cerveau

    pour écouter et penser
    tandis que la femme se devrait

    d'utiliser ses 2 hémisphères.

     

    Pourquoi ?

    Parce que l'hémisphère gauche
    de l'homme
    est toujours en état d'alerte... !!!

     

    03.jpg (11550 octets)


     
  • la luxure...auteur '' Bernard Dimey ''

     

     

    Vivre

    Avec le parfum de ta peau

    Tes cheveux sous mes doigts

    La douceur de ton ventre

    Et descendre

    Et descendre

    Et chercher le corail à l'intérieur de toi.

    S'apprivoiser cruellement

    d'un sexe et d'une bouche à l'autre

    Jusqu'à l'épanouissement magique

    Au centre de ta croix

    D'anémone de mer.

     

    Vivre

    Avec au coeur des nuits

    Cette rose effeuillée qui gémit

    Qui se plaint

    Qui rêve qui délire

    Qui mélange en un cri

    Le Paradis, l'Enfer,

    l'éternité, l'instant,

    Les couleurs jamais vues.

    L'explosion, soudain, des artères et des veines,

    Et le silence après

    Qui pleure une chanson de source.

     

    Vivre

    Et que le poignard de ma joie

    t'ouvre et te fende comme un fruit,

    Comme une grenade éclatée.

     

    Et le péché n'existe pas.

     


  •  

     

     

  • ange gardien...auteur inconnu

     

     
    Les anges sont les gardiens de l'espoir et des merveilles...
    Des gardiens de la magie et des rêves...


    Les anges veillent sur vous où que vous soyez maintenant...

    Chaque jour parfait et promettant de magnifiques lendemains...

    La devise de tous les anges est "La vie est merveilleuse"...
    Partout où il y a de l'amour, un ange vole tout près...

    Les anges vous aident à suivre votre chemin, à chanter la vie...
    A porter votre poids et à continuer toujours et encore!

    Votre ange gardien vous connaît intérieurement et extérieurement...
    Et vous aime tel que vous êtes...

    Les anges protègent le monde pour les oiseaux et les papillons...
    Protègent les arcs-en-ciel au printemps...

    Les anges sont la simplicité et voyagent toujours légèrement...
    Les anges aiment chuchoter des secrets et siffler dans l'obscurité...

    Toutes les fois que vous entendrez de la musique...
    Un ange sera près de vous et vous parlera...

    Rappelez-vous de laisser de l'espace dans vos rapports avec les autres..
    Les anges y vivent et déploient leurs ailes...

    Votre ange gardien vous aide à trouver un endroit...
    quand vous sentez qu'il n'y en a aucun pour vous...

    Gardez un ange dans votre de poche...
     
    Ils possèdent la lumière pour vous aider...
    A traverser les heures les plus sombres...

    Toutes les fois que vous vous sentirez seul(e)...

    Un ange spécial viendra vers vous...

    Les anges savent que l'amour est seulement un mot de 5 lettres...

    Nous sommes toujours des "anges sur appel" pour un ami...
    Chaque fois que vous entendrez une cloche...
     
    Un autre ange aura gagné ses ailes...

    Les anges sont avec vous à chaque étape de votre vie...
    Et vous aident à monter avec grâce...


    Après tout, nous sommes des anges en formation...
    Tout ce que nous devons faire est d'ouvrir nos ailes et voler…

     



  • humour couleur...

     

    Non... mais c'est vrai !

    Pourquoi est-ce qu'on dit que les noirs sont des gens de couleur ?

     


  • citation...'' Woody Allen ''

     

     
    mieux vaut réaliser son souhait...
    que souhaiter l'avoir fait...

  •  

     


     
     

  • le papillon fou...auteur '' Guilbert Christian ''

     
     

     

    C'est au creux de ton cou, c'est là qu'il s'est posé,
    ce papillon léger aux douces ailes roses.
    Imperceptiblement, puis tu as frissonné,
    suppliant d'un soupir qu'à nouveau il s'y pose.

    Il s'est aventuré, plus loin, passionnément,
    s'arrêtant sur tes lèvres, goûtant ces fruits vermeils
    d'où expirait l'amour en souffles incessants,
    et attisaient mon coeur en un brûlant soleil.

    Papillon tu ne veux plus jamais t'arrêter,
    tu veux, de ta douceur, honorer cette rose,
    qui s'offre à ton vol fou, que tu fais chanceler,
    qui supplie d'un sourire qu'à nouveau tu t'y poses.

     



  • elle...

     

     

    Entre la maman que je suis et la femme qui est en moi…

    Tout est bien compliqué…pour moi

    Etre femme pour un instant magique…

    Pour ensuite être oubliée aussi vite…

    Ce sentir femme et me demander qui suis-je…

    Je suis une maman avec tous ces principes…

    Et l’échec de ma famille sera ma fracture…

    A tout jamais…

     

     

    Je tourne et  retourne…

    Mon univers ici…

    Et je me demande…

    Pourquoi le continuer…

    Je m’aperçois…

    Que ce n’est pas facile…

    De livrer ses émotions…

    De les traduires de façons simples…

    Mais ce que j’y dépose…

    Sont avant tout pour moi…

    Et toutes vos petites traces…

    Me sont pourtant bénéfiques…

     

     

     

     


  • silence...auteur '' inconnu ''

     

     
     

    Le silence…besoin de calme !

     

    Envie de me laisser emporter comme sur un long fleuve tranquille…

     

    Juste envie d’entendre des mots à peine audibles, confiants, aimants et apaisants.

     

    Envie d’adoucir mes maux par les bienfaits de la paix, intérieure et extérieure…

     

    Juste écouter le chuchotement des feuilles décolorées qui tombent sur le sol rafraîchi par l’automne…

     

    Juste apprécier le chant doux des oiseaux qui se préparent à migrer vers des lieux plus chauds…

     

    Ce vent de tempête qui, furieux, se répand sur mon âme angoissée, me fouette en plein visage.

     

    Face à cette douleur, j’aspire au repos, à la quiétude…attendre en silence…

         

  • la contredance...auteur '' Christain Carpentier ''





    Une java déhanchée
    Qui épouse un flamenco
    Les amours d'une bourrée
    Pour une belle calypso
    Sur la piste les couleurs
    Et les rythmes se métissent
    Un peu comme ces danseurs
    Qui se collent et qui se tissent

    Refrain: Puisqu'il n'y a pas de loi
    Pour qui danse au pas de l'oie
    Sur de sinistres cadences
    La danse est ma dissidence.

    Ça commence sous les semelles
    Un petit rien qui démange
    C'est un tempo arc-en-ciel
    Qui cadence le mélange
    Et de partout dans le monde
    Les frontières ont la bougeotte
    Elles s'enlacent et elles se fondent
    Sur une rumba, un fox-trot.

    La salsa pour tout drapeau
    Une biguine pour devise
    Et les notes d'un tango
    Voilà ma terre promise
    Que des rues des favelas
    Aux bals de la rue de Lappe
    Les danseurs se donnent le "la"
    Pour faire la nique aux satrapes
    Car si l'âme de la danse
    C'est l'harmonie de l'accord
    L'âme de la dissidence
    C'est ton corps contre mon corps.







  • extrait '' d'un livre''

     

     
     
    ni l'un...ni l'autre...
    sera heureux...
    et pourtant...

  • auteur inconnu...

     

     
     

    Après les pleurs, l’apaisement…

     

    Un poids trop lourd à supporter vient de s’échapper...

    à la vitesse de la lumière...

    L’angoisse, le ras-le-bol, la fatigue, l’attente, les doutes…

    tout vient de se liquéfier en larmes....

    Je me sens plus légère...

    Comme si des ailes venaient de se greffer dans le dos...

    Je flotte dans un air si doux…

    Les couleurs qui m’entourent sont mes tons favoris...
    Des sphères, symboles de la perfection à mes yeux...

    rouges,oranges, jaunes...

    Sont là à s’affairer et à danser autour de moi...
    Un bal de quiétude a lieu sous mon regard ébahi et adouci...

    Je suis sereine, je les observe et j’imagine...

    Que chacune d’elles est une bulle d’oxygène vital...

     Et qu’elles se réjouissent de bientôt pouvoir entrer...

    Sans difficultés majeures, en mon organisme...

    Pleurer soulage, c’est une certitude...

    L’énergie est consommée à profusion...

    Je suis à plat mais je suis calme.

     

     


  • c'est sa fête...

     

     
     

    Tout simplement bon et joyeux anniversaire…

     

    Mon fils fête ces six ans aujourd’hui…

     

    Enorme kisou de la part de maman et ta cœur…


  • le chemin d'une larme...auteur '' cocottie ''

     

     
     
     

                            Je suis ton eau pure et sincère

                            Qui coule sous tes paupières,

                            Pour naître des plus beaux astres,

                            J'apparaîs après le désastre.

     

                            Je suis née pour mourir sur ta peau

                            Mais je reste ancré dans ton coeur chaud,

                            Quand je coule à flot

                            Je soulage tous tes maux.

     

                            Je suis la perle de tes yeux,

                            Ruisselant sur ton visage malheureux,

                            Je fais disparaître la douleur peu à peu,

                           Je suis simplement une larme dans tes yeux.

     



  • paroles de chansons...touchante

     
     

     
     

    Puisque l'ombre gagne
    Puisqu'il n'est pas de montagne
    Au-delà des vents, plus haute que les marches de l'oubli
    Puisqu'il faut apprendre
    A défaut de le comprendre
    A rêver nos désirs et vivre des ainsi-soit-il
    Et puisque tu penses
    Comme une intime évidence
    Que parfois même tout donner n'est pas forcément suffire
    Puisque c'est ailleurs
    Qu'ira mieux battre ton coeur
    Et puisque nous t'aimons trop pour te retenir
    Puisque tu pars

    Que les vents te mènent où d'autres âmes plus belles
    Sauront t'aimer mieux que nous puisque l'on ne peut t'aimer plus
    Que la vie t'apprenne
    Mais que tu restes le même
    Si tu te trahissais, nous t'aurions tout à fait perdu
    Garde cette chance
    Que nous t'envions en silence
    Cette force de penser que le plus beau reste à venir
    Et loin de nos villes
    Comme octobre l'est d'avril
    Sache qu'ici reste de toi comme une empreinte indélébile

    Sans drame, sans larmes
    Pauvres et dérisoires armes
    Parce qu'il est des douleurs qui ne pleurent qu'à l'intérieur
    Puisque ta maison, aujourd'hui, c'est l'horizon
    Dans ton exil, essaie d'apprendre à revenir
    Mais pas trop tard


    Dans ton histoire, garde en mémoire
    Notre au revoir, puisque tu pars...

    J'aurais pu fermer, oublier toutes ces portes
    Tout quitter sur un simple geste, mais tu ne l'as pas fait
    J'aurais pu donner tant d'amour et tant de force
    Mais tout ce que je pouvais, ça n'était pas encore assez
    Pas assez, pas assez, pas assez...
     
     
     


     
  • touche d'humour...

     la différence entre un homme et une femme !

     

    quand une femme se regarde dans un miroir !


     

    quand un homme se regarde dans un miroir !

    pour le savoir clique ici :

    http://www.chezmaya.com/humour/1/hom.htm




  • douceur de l'amour

     

    Gâteau d'amour

    Ingrédients :
    - Un lit chaud
    - 2 corps différents (préalablement lavés)
    - 500 grammes de caresses (ou plus)
    - 50 grammes de baisers (ou plus)
    - 1 banane pas trop mûre
    - 2 kiwis
    - 2 pamplemousses (grosseur à volonté)
    - 1 four préchauffé à feux doux

    Préparation :
    - Introduire les 2 corps dans un lit chaud avec 50 grammes ou plus de baisers

    - Enduire la surface des corps avec 500 grammes ou plus de caresses
    (en ajouter si pas assez sucré)

    - Couvrir ces mêmes corps, en particulier la banane jusqu'à saturation
    (attention : ne pas faire de blanc en neige)

    - Agitez, avec ménagement, les 2 pamplemousses, les faire dorer
    très légèrement sans les faire rougir

    - Mettre la banane, préalablement chauffée, du bout des doigts
    dans le four a température ambiante

    Essentiel : laisser les 2 kiwis non pelées à l'extérieur

    - Manoeuvrer  la banane très délicatement en va et vient.

    La sortir de temps à autre et la retourner, afin de contrôler la cuisson :
     ceci afin qu'elle ne perde pas son jus.

    - Extraire le jus de la banane , qui lui, doit rester dans le four.
    Retirer celle-ci avec légèreté.

    - Pour achever le gâteau, laissez macérer dans les mains ou essuyer le surplus avec la langue,
    ceci étant laissé au choix à la cuisinière.

    - Laissez refroidir.

    - Démouler 9 mois après.

    Ne pas omettre de recommencer fréquemment la recette afin
    d'en savourer chaque fois davantage le goût


  • petite bulle...auteur '' Danny ''

     
     
     
     
    Petite bulle...
    De silence...
    Au-dessus...
    De ma tête...
    Tu te balançes...
    Les questions...
    Sans réponse...
    S'entrochoquent...
    Et dansent...
    Au rythme...
    De mon coeur...
    Pulsé...
    Emêlés les mots...
    Plus aucun son...
    Ne s'évapore...
    Les images...
    Défilent...
    Le présent...
    M'échappe...
    Mon esprit...
    Gambade...
    Dans ce champ...
    De solitude...
    Parsemé de fleurs...
    D'incertitude...
    Bulles...
    En multitude...
    Envolez-vous...
    Vers d'autres...
    Altitudes...
     
     
     
     

  • illusions...''Jim Warret ''

      combien de chevaux voyez-vous ?










    si vous arrivez à 8...c'es que vous avez bien compté...








    il y en a 10...je crois ?







    regardez bien ici...il y en a 7...
    |
    |
    |
    |
    |
    |
    /











































  • la prière...auteur inconnu

     
     
     
    J' ai récité une prière une prière pour toi aujourd'hui...
    Et je sais que Dieu doit l'avoir entendu...
    J'ai sentie sa réponse dans mon coeur...
    Même s'il  ne l'a pas exprimée avec des mots...
     
    Je ne lui ai pas demandé de t'apporter...
    La richesse et le gloire...
    Je savais bien que cela importe peu...
    Je lui ai demandé d'autres trésors rares et sans prix...
    Qui sont plus durables que la puissance...
     
    Je lui ai demandé d'être près de toi...
    Au début de chaque nouvelle journée...
    Afin de te bénir et de te donner la santé...
    Ainsi que des amis pour partager ta vie...
     
    Je lui ai demandé de te faire connaître le bonheur...
    En toutes choses, grandes et petites...
    Mais j'ai surtout prié pour qu'il t'accorde...
    Son amour infini...